• DIAGNOSTIQUER LA GESTATION

     

    En dehors de certains changements de comportement de la chienne, comme l'augmentation de l'appétit par exemple, ou une diminution de son activité physique (et ces signes la sont loins d etre une certitude), il est très difficile de diagnostiquer une gestation avant la troisième semaine.

    le vétérinaire peut alors procéder a une palpation du ventre ou à une échographie. il peut aussi faire un test sanguin de confirmation de gestation.

    la gestation sera confirmée à partir de la 6ème semaine (45 à 50  jours) par une radiographie qui permettra également de dénombrer les foetus et vérifier que leur taille soit compatible avec le bassin de la mère.

     

    LA GESTATION

     

    A un ou deux jours près, la gestation est de durée constante chez toutes les femelles, soit 63 jours après l ovulation. A partir du 25ème jour, une néchographie peut confirmer le diagnostic de gestation.

    il faudra attendre le 45ème jour, et meme le 50ème pour plus de sureté, avant de procéder a une radiographie, qui définira le nombre des foetus et leur taille. Sauf chez certaines races, la taille des chiots pose rarement de problèmes de passage avec le bassin de la mère.

    on constate une augmentation du volume des mamelles a partir de la seconde moitié de la gestation. Le lait quand a apparait une semaine avant la mise bas, un peu plus tard pour la première portée.

    Durant la période de gestation, il est vivement conseillé de veiller a la bonne alimentation de la mère.Une nourriture de qualité devant apporter energie et sels minéraux, utiles aussi bien a la mère (montée de lait) qu'aux futurs chiots. Si, durant la gestation vous etes amenés à changer l'alimentation de votre chienne, n'oubliez pas de procéder a une phase de transition. par ailleurs cette période peut etre mise a profit pour procéder a certains vaccins ou rappels de vaccination. Le colostrum (premier lait) pourra ainsi apporter les anticorps nécessaires aux chiots. Il est également conseillé de vermifuger la  mère durant la gestation puis une semaine avant  et après la naissance, en raison de la transmission éventuelle d'ascaris via son utérus puis son lait. les parasites externes tels que puces devront également etre traités une semaine environ avant la naissance.

    la période de gestation n 'interdit pas a la future mère une activité physique, dès lors qu'on lui évite de trop gros efforts.

     

     

    S OCCUPER D UNE CHIENNE GESTANTE

     

    au niveau physique: pour l 'ensemble des traitements à appliquer a la chienne, demandez l 'avis de votre vétérinaire, afin d'éviter tout produit qui pourrait se montrer incompatible avec son état. surveillez régulièrement le comportement de la chienne, son appétit, et tout écoulement anormal de la vulve.

     

    au niveau psychologique et moral: on parle très souvent des aspects physiologiques, des indications d hygiène et de prophylaxie, en omettant la plupart du temps la préparation psychologique sans dommage pour la chienne. Préparer sa chienne psychologiquement passe obligatoirement par se préparer soi meme. Ce n 'est pas au dernier moment qu'on s 'affole parce que la chienne est anxieuse, cherche un endroit pour la mise bas, refuse le lieu où l on souhaite qu'elle fasse ses chiots... entrainant par la meme un accroissement de l 'anxiété de l 'animal.

     

    Si l 'animal vit dans maison et que vous décidez que la mise bas doit se passer dans un endroit précis de celle ci, il vous faudra l habituer progressivement à se reposer, a dormir, a s'alimenter à cet endroit. si cet endroit est nouveau pour elle, il devra avoir une symbolique de bien etre et etre un lieu ou elle n 'a trouvé que des sources de satisfaction (jeu, repos, récompenses...)

     

    attention tout changement brutal et significatif des maitres peut engendrer des troubles chez la chienne gestante, de type peur, stress, et autres. l interprétation de nos comportements par la chienne peut etre spectaculaire et la plus grande prudence et maitrise est exigée... ainsi votre comportement ne doit pas changer par rapport a d habitude, vous eviterez surtout de lui donner plus d 'attentions, de précautions, de caresses que d'ordinaire car les précautions exessives de tout ordre déclencheront dans beaucoup de cas des inquiétudes chez la chienne, voir des troubles comportementaux qui ensuite seront associés et liés a la mise bas, puis aux chiots.

     

    bien entendu des précautions doivent etre prises et surtout lorsqu'elles sont liées à des activités violentes qui pourraient avoir des repercussions certaines sur l état physiologique de la chienne et des foetus. il n 'est pas question d 'etre indifférent a ce qui lui arrive mais plutot question d 'utiliser les moyens de communications que le chien connait chez nous dans la vie de tous les jours que sont nos comportements, nos attitudes, nos intonations de voix.

     

    votre présence reste indispensable auprès de la chienne pendant ces moments la, car elle présente une sécurité pour elle, mais ayez des comportements, des gestes, des regards et intonations de voix surs, avec un état d 'esprit de participation avec la chienne a un evenement heureux, et n 'en rajoutez pas, pas de compassion, les animaux n interprètent pas les sentiments humains de la manière ou nous l 'entendons... faites en sorte de faire penser a la chienne que ce qui lui arrive est tout a fait normal, elle en déduira par l 'analyse constante que fait le chien en général de nos émotions qu'il n y a pas lieu de se stresser davantage... et là vous aurez rassurer votre chienne...

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique