• Le langage du chien

    INTRODUCTION:

     

    Se comprendre est essentiel dans une relation entre le chien et l homme, pour que s'établisse une entente mutuelle. Pour que votre chien ne devienne pas trop amorphe, ou au contraire perturbateur, voir agressif une fois adulte, il faut l'éduquer dès le plus jeune age.

     

    LES CODES DE COMMUNICATION DU CHIEN

     

    Le chien communique par des attitudes mimiques ou des sons. ces signes, faciles à identifier, correspondent à son propre langage et ont une signification précise:

     

    LA QUEUE: lorsqu'il remue volontiers la queue, votre chien est heureux, ou tout simplement excité par un contexte particulier. Par contre s 'il la remue faiblement, juste le bout, et qu'il a une mine abattue, c'est qu'il se sent mal, affectivement ou physiquement (vous le rendez jaloux en caressant un autre chien par exemple). la chienne en chaleur a une touche spéciale lorsqu'elle dresse sa queue immobile, indiquant qu'elle accepte de conclure.

     

    LA PATTE SUR VOTRE CUISSE: ce geste peut signifier qu'il vous réclame une friandise ou tout simplement qu'il souhaite que vous lui accordiez un peu d'attention.

     

    COUCHE SUR LE DOS: il s'en remet entièrement à vous. il est à votre disposition... de préférence pour des caresses.

     

    COUCHE SUR SES QUATRE PATTES , QUEUE REPLIEE, OREILLE EN ARRIERE, TETE BAISSEE: signe de soumission

     

    COUCHE SUR LE COTE: signe de soumission totale, qui peut également signifier qu'il a fait une bétise et qu'il s 'attend à une punition.

     

    DERRIERE EN L AIR ET ACCROUPI SUR SES PATTES AVANT: c'est une invitation au jeu

     

    PETITS SAUTS SUR PLACE ET ABOIEMENTS: autre invitation au jeu, désir de relations amicales avec un autre animal

     

    L ABOIEMENT: lorsqu'il aboie, le chien communique un avertissement. Selon la nature du son, il exprime soit sa joie, soit une alerte prévenant la maison qu'un inconnu pénètre dans les lieux, soit la crainte ou le doute.

     

    LE GROGNEMENT: le son et la force du grognement varient selon la race du chien. c'est en quelque sorte le dernier avertissement avant l'attaque. A ce moment là il est préférable de ne pas s'approcher du chien.

     

    LES SIGNES DE DOMINATION: regard  fixe, poilsdu dos et du cou hérissés, babines retroussées... le chien dominant pose sa patte sur l 'adversaire soumis.

     

    LES SIGNES DE SOUMISSION: queue basse, oreilles plaquées en arrière... le chien soumis traduit sa défaite en se couchant sur le dos, le cou et les parties génitales offertes à son assaillant vainqueur, qui n 'attaquera pas, son ennemi s étant soumis.

     

    L ODORAT: des substances odorantes ou "phéromones" sont sécrétées dans les urines, les matières fécales et les sécrétions vaginales. Le mâle se soulage sans cesse pour renseigner sur son identité: son sexe, son état physiologique... lorsqu'elles sont en chaleurs, les femelles quand à elles urinent une matière odorante repérable à plusieurs km à la ronde. c'est comme cela deux fois par an avec une chienne, et jusqu'à 20 jets d'urine à l heure pour les chiens!

     

    LES SONS: les grognements, aboiements, jappements, glapissements, gémissements, cris aigus... sont des sons émis par les chiens et ayant un sens précis: menace, avertissement, alerte, faim, soumission, détresse, ennui

     

    LE TOUCHER: ce sens intervient lors de certaines rencontres: chienne acceptant de s 'accoupler avec un chien, chiens qui se frolent la truffe, ceux qui dorment ensemble. ce phénomène appelé phénomène d 'empreinte permet de voir apparaitre des préférences individuelles entre les animaux


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :