• voila un article fort interessant trouvé dans le livre de j. Vallerin sur le husky de sibérie, qui nous apprend étape par étape a dresser son chien nordique a l 'attelage...

     

    INTRODUCTION

     

    Souvent les gens qui ont décidé d'avoir un husky pour ami sont tentés d'essayer de le faire travailler. Sachant que ce chien est naturellement exubérant et prêt a apprendre les techniques de trait il est utile de savoir comment canaliser de manière constructive son énergie. En y employant peu de temps, peut etre simplement en utilisant le temps qu'on passe a le promener on peut apprendre au husky le minimum indispensable qui en fera un chien de traineau. La neige n 'est pas necessaire: avant de l 'atteler a un traineau on peut utiliser une petite charette, le guidon d'un vélo ou l'attacher a la taille de son maitre. Ce type d'apprentissage l'aidera à travailler naturellement et en fera en plus, un compagnon d'excursion irremplaçable. Il est vraiment agréable de se promener avec un chien qui marche devant soi et prête attention aux ordres qu'on lui donne.

     

    L EDUCATION

     

    De deux a trois mois: la phase de découverte

     

    c'est dans cette période qu'on apprend au chiot qu'il est notre ami mais aussi qu'on est "son chef de meute" (voir article primo éducation du chien). obéir deviendra pour lui un privilège. Pour obtenir un bon chien de travail, il faudra qu'il soit équilibré et qu'il s'adapte facilement a toutes les situations, il faudra donc l habituer dès son plus jeune age a la laisse, aux gens, aux bruits de la ville...

     

    on devra l 'emmener dans des endroits fréquentés par d'autres chiens pour qu'il s'habitue a croiser ses semblables. La réussite de cette phase fera du husky un chien prêt au travail au moins psychologiquement: il est en effet impensable de faire travailler un chien qui perd son calme en présence d'autres chiens.

     

    Le seul moyen d 'éviter les bagarres lorsqu'une laisse se profilera a l horizon, c'est d'être ferme avec son chiot et de le réprimander dès qu'il est agressif avec un de ses congénères.

     

    Il comprendra peu a peu qu'on exige de lui un comportement amical avec les autres chiens.

     

     

    De quatre a cinq mois: familiarisation avec le matériel et les ordres directionnels

     

    Après avoir découvert le monde qui l'entoure, le chiot est prêt a découvrir le harnais. Il faut d'abord le familiariser avec cet objet sans lui faire tirer aucune charge ce serait néfaste a un si jeune age tant a son physique qu'à son psychisme. Quand on a du temps devant soi, on appelle le chiot et on lui montre le harnais qu'on lui laisse flairer et inspecter.

     

     Il faut ensuite prendre le chiot entre ses jambes, tout en lui parlant doucement et lui mettre le harnais en le pliant sous sa poitrine pour enfiler d'abord la tête. Une fois que le harnais est au cou de l'animal, on le caresse et on le rassure. Le plus souvent le chiot se montrera simplement curieux  et essaiera de renifler son harnais, il faut par contre l'empêcher de le mordre ou de se rouler par terre poru l'attraper entre ses dents.

     

    Sortir en promenade excursion avec le harnais est la méthode la plus sure d'apprendre au husky a tirer. Le maitre endosse lui aussi un harnais, les plus adaptés étant ceux sans bretelles et à cuissards. ce type de harnais s'attache a la laisse du chiot avec un mousqueton. Le lieu idéal est une route ou un sentier tranquille avec le moins de croisements et de distractions possibles.

     

    Il faut mettre le chiot devant soi, dans la direction qu'on souhaite lui faire prendre, en le retenant. on le lache ensuite en commandant "hike" ou "go". Il faut marcher d'un pas régulier ou mieux encore au pas de course, sachant que le husky y est naturellement porté. La curiosité naturelle d'un chiot,utile au départ, le poussera au bout d'un moment a s'arreter pour s'aventurer sur les bords du chemin. On doit alors lui dire "non" et "ahead" (ou tout droit) en le poussant fermemant dans la bonne direction.

     

    Un parcours de trois ou quatre kilomètres est parfait pour commencer le dressage. Il permettra au maitre le moins entrainé de suivre son chien avec l'attention necessaire pour corriger ses erreurs et le détourner de ses distractions. Quand le husky aura appris a aller au devant de son maitre sans dévier de direction, le moment sera venu de lui apprendre a tourner sur la droite ou la gauche au commandement.

     

    On utilisera d'abord un parcours avec des déviations a droite uniquement. Avec le chien lié a la ceinture, on donnera au carrefour l'ordre "gee" ou "right" (a droite). Pour le mettre sur la bonne voie, il faudra ralentir a l 'approche du croisement et donner l 'ordre dès que le museau du chien sera a hauteur du carrefour.Au début le chiot ne comprendra pas l 'ordre et il faudra donc s'arrêter et répéter l 'ordre jusqu'à ce qu'il prenne la bonne direction. On peut utiliser une petite astuce: s'arrêter en tirant la laisse vers soi et donner l ordre"right" . Si le chien essaie d'aller tout droit il convient de relacher brusquement la laisse: le chien se sentira déséquilibré de façon désagréable. Il faudra repéter fermement et sans hurler "non right". Enfin quand le chien prendra la bonne direction on poursuivra la marche en le félicitant.

     

    Lorsqu'il sera bien clair pour le chien que "go" veut dire tout droit et "right" tourner a droite, on lui apprendre à tourner a gauche en utilisant la même méthode. On choisira donc un parcours avec des déviations a gauche seulement en utilisant le commandement "haw" ou "left" (a gauche) pour guider le chien.

     

    Si pendant tous ces exercices on a eu la présence de dire "whaou" ou "stop" a chaque arrêt, on a compléter la série d 'ordres indispensables pour sortir son chien.

     

    De six à sept mois: début de traction  

     

    mesure que l 'entrainement du jeune chien progresse, on s 'apercevra qu'on a soi meme du mal a tenir son rythme. Le chien cherchera inévitablement a tirer le poids de son maitre dans la course et ce n'est pas bon pour son allure. Le moment est donc venu de commencer à l'entrainer avec un vélo. Le moyen le plus indiqué est un vtt doté de bons freins. Il est sage de se munir de gants et éventuellement d'un casque de cycliste en cas de chute.on utilisera une laisse longue d'environ un mètre et demi qu'on attachera au guidon du vtt. La méthode utilisée est la meme  que celle des excursions pedestres mais elle requiert une attention plus accrue de la part du musher. En effet la vitesse est plus grande et donc le risque de chute plus elevé, sans compter le risque de heurter le chien au cas ou celui ci s'arreterai a l 'improviste. Il faut donc respecter quelques règles:  le nombre de chiens attelés va de un a trois, selon le poids et l 'habileté du conducteur et il vaut mieux faire un tour de parcours sans les chiens au préalable. On peut apporter une laisse pour attacher la bicyclette à un arbre ou un poteau au cas où l'on devrait s'arrêter et laisser l 'attelage sans possibilité de le retenir.

     

    La longueur moyenne du parcours  sera d'abord de trois ou quatre km et on l'allongera progressivement jusqu'à 6 ou 7 km maximum. ceci pour ne pas fatiguer le chien et le dégouter de la course. On maintiendra une allure moyenne : le husky aura tendance dans un premier temps a galoper, il passera ensuite à un trot soutenu, ce qui est une allure exellente si le conducteur est assez attentif pour changer de vitesse quand le chien tire trop.

     

     

    A cet age là un effort trop energétique pousserait le chien à forcer sur ses pattes postérieures en elargissant les pieds, lui donnant une démarche en canard. Un trot léger est donc préférable, avec un effort de traction mesuré ayant le double objectif de dresser le chien pour l'allure et le trait.

     

     

    De huit à douze mois: découverte du traineau et travail en meute

     

    On peut à présent l'attacher au traineau. Comme pour les exercices précédents, les parcours initiaux devront etre brefs, les parcours en traineau sur la neige étant plus fatiguants que ceux en bicyclette. Pour utiliser un traineau, meme léger, il faut au moins deux chiens. Le fait que le deuxième sujet est déja une expérience du traineau peut etre très utile.Dans le cas contraire, il faut simplement plus de patience.

     

    Il faut d'abord laisser les deux chiens faire connaissance, puis les attacher cote à cote. Il est amusant de constater la joie du husky à travailler en compagnie: il se retrouve dans une situation qui rappelle l'ancien rite de chasse en meute de ses ancêtres et travaille avec plus d'enthousiasme.

     

    On doit choisir des parcours avec des montées et des descentes relativement douces et des faux plats qui permettent aux chiens de se reposer.

     

    En montée, le conducteur doit descendre du traineau et aider la team en poussant. En descente quand les chiens se lancent au galop, il doit au contraire freiner légèrement pour fournir un appui aux chiens (sensation de traction) et éviter ainsi d'éventuelles blessures aux épaules.

     

    Lorsque le nombre de chiens est trop elevé pour utiliser la bicyclette et qu'il n y a pas assez de neige pour utiliser le traineau, on peut utiliser le chariot ou le kart. Ce sont deux moyens amusants mais contraignants.

     

     

    en ce qui concerne le chariot, il n y a pas de grandes différences avec le vtt. Le problème non négligeable, c'est qu'il est parfois difficile de freiner quand un attelage de cinq à huit chiens est décidé a poursuivre.Il suffit d'un chat sur la route pour qu'on se retrouve sérieusement ennuyé. Il faut donc avoir toujours une corde pour attacher le chariot. En cas de sortie avec plus de 6 chiens, il est préférable d'utiliser un chariot sur lequel on pourra faire monter une deuxième personne. Il faut toujours garder en tete pendant le travail que les chiens peuvent s'arreter a n'importe quel moment et pour les raisons les plus incroyables, quelqu'un d'expérimenté peut se lancer seul dans l 'aventure mais mieux vaut se faire aider si on est débutant. On travaillera mieux en équipe si l'un des deux s 'occupe de la conduite tandis que l'autre surveille le parcours et donne les ordres aux chiens!

     

     

    Après un an: sur les pistes

     

    on peut maintenant en demander plus. On peut augmenter graduellement la difficulté et la longueur du parcours, en fonction des capacités de sa team et du nombre de chiens qui la compose...


    7 commentaires
  • nous avons enfin l honneur de vous présenter officiellement "futé" comme membre a part entière de notre famille. En effet vous avez déja eu l occasion de le voir en photo dans la rubrique "mes zamours a quatres pattes" puisqu'il s 'agit d'un des petits de notre cerise. Il nous a fait littéralement craqué et nous n'avons pu résister à l'envie de le voir grandir chez nous.

     

    Que dire sur futé, il est encore jeune donc son caractère n'est pas encore bien défini. Il est né le 11 avril 2008. C'est pour le moment un chaton très calin et joueur, comme la majorité des sujets de son âge. il est de couleur "bleu" et blanche avec des marques tabby sur le dessous de la queue et le dessus de la tête et dispose d'un pelage mi long hérité des origines angoras de sa maman. Pour le moment nous avons pu remarqué qu'il raffole du fromage et des légumes et affectionne très particulièrement nos pieds, surtout quand ils bougent sous la couette. Il est un fervent amateur de papouilles dans le cou et adore s'endormir un peu n importe ou avec sa préférence près de la joue d'un de ses maitres... vous aurez l 'occasion de voir évoluer petit futé vers sa vie d 'adulte au long du blog... nous lui avons donné ce nom pour son coté rusé et curieux de tout et sa capacité a se dépétrer très rapidement d'une situation difficile.


    votre commentaire
  • INTRODUCTION

     

    Bien que réfractaire a l 'autorité et a la discipline, le chat accepte un minimum d'éducation, pour peu qu'elle lui soit dispensée avec douceur et patience. Retenir ses griffes et ses dents, respecter les autres et dans quelques cas lui apprendre la propreté (c'est généralement la mère qui tient ce role, mais il arrive que des chatons cédés trop tot ou mal habitués aient des problèmes de ce côté la...) font partie des leçons importantes.

     

    LA PROPRETE

     

    Les chats dans la nature, choisissent un coin de terre meuble pour y faire leurs besoins naturels. Ils les recouvrent ensuite de terre, en grattant cette dernière de leurs pattes avant. cette technique leur permettant a l état sauvage de ne pas se faire repérer par les prédateurs. Elle est donc quasiment instinctive et est inculquée très tôt par la mère aux chatons. Dans le cas d 'un chaton qui n 'aurait pas reçu cette "éducation", il est possible de la lui apprendre.

    A son réveil, après les repas et plusieurs autres fois par jour, installez le dans sa litière, et faites lui gratter avec les pattes avant. il devrait normalement très vite en comprendre l usage. s'il s' oublit quelque part et que vous le prenez sur le fait, ne le grondez pas, mettez le de suite dans la litière et faites le gratter qu'il comprenne par lui meme que c'est la et pas ailleurs qu'il doit faire ses besoins. Petit conseil + les chats adorent l 'odeur de l 'eau de javel ainsi que celle de l huile d 'olive, en mettre quelques gouttes dans le bac a litière pourra les inciter a y aller (pour les mêmes raisons évitez de laver les bêtises du chat a l 'eau de javel car il risque de recommencer au même endroit. du vinaigre ou une huile essentielle d 'agrume fera l'effet inverse car ce sont des odeurs repulsives pour le chat) . De plus la litière devra etre entretenue très régulièrement sinon le chaton pourra refuser d y faire ses besoins et choisira un endroit plus propre a son gout.

     

    LE TOILETTER ET LE MANIPULER SANS FINIR BLESSE

     

    Un chat qui n 'a pas l habitude d'etre manipuler très jeune aura tendance a griffer et a mordre si la manipulation en question ne lui plait pas. Il peut aussi sortir les griffes ou mordre lors de ses jeux avec son maitre... voila quelques techniques pour lui apprendre à rentrer ses tranchants et a rester tranquille lors de manipulations necessaires.

     

    tirer partie de l 'enseignement de sa mère: il faut savoir qu'une mère "punit son chaton" s'il agit de façon inconvenante ou s'il lui fait mal... dans ce cas la, elle lui mord légèrement le peau du cou, pour lui faire lacher prise le couche sur le coté et lui lèche le ventre. Faites de même! tenez le chaton délicatement par la peau du cou et couchez le sur le coté. continuez a lui maintenir le cou et de l'autre main caressez lui le ventre... le chaton va fléchir les pattes et s immobiliser en signe de soumission vous permettant ainsi de lui prodiguer d'éventuels soins ou coups de peigne.

     

    "l'intimidation": le chaton sort ses griffes ou ses dents et vous fait mal, ne le frappez  pas ca ne servira qu'à le rendre peureux et sauvage vis a vis de vous. Faites lui comprendre qu'il vous fait mal en émettant un grognement ou un pffffffiiiiiittttt comme le ferait un de ses congénères. Pour les griffes une technique simple et non violente consiste a exercer une légère pression sur la cuticule quand il sort les griffes, ce qui aura pour effet de les lui faire rétracter de suite. Vous lui faites ainsi comprendre que vous n 'appréciez pas qu'il sorte les griffes pour jouer avec vous... petit a petit, il prendra l habitude de faire pattes de velours quand il sera en contact avec vous. Evitez vous meme de trop jouer avec les mains ce qui aura tendance a l exciter voir le rendre nerveux et à sortir les crocs ou les griffes. préférez donc partager ces moments avec lui avec des balles ou des jeux éducatifs pour chatons (cane a peche souris...)

     

    STOPPER SON CHAT EN CAS DE COMPORTEMENT INDESIRABLE

     

    Votre chaton s 'attaque a vos rideaux par exemple et ca ne vous plait pas, il y a plusieurs techniques pour lui faire comprendre que ce comportement est indésirable a vos yeux et que vous souhaitiez qu'il arrete de suite... bien que l on parle plus d'apprivoiser un chat que de le dresser, il est des moments ou l'on a besoin de lui dire "non" et pour lui faire comprendre, il faut agir comme lui, de manière sournoise et détournée... plusieurs "solutions" s offrent a vous:

     

    l'attaque non identifiée: munissez vous d'un objet mou, comme un petit oreiller par exemple et projetez le habilement en direction du chat en visant à côté. Celui ci surpris devrait déguarpir ou alors il se contentera de fixer l objet avec de grands yeux ronds. Vous aurez gagné quelques secondes vous permettant de réagir... (car une fois la surprise passé, s'il peut continuer dans sa bétise, monsieur chaton ne va pas se géner bien au contraire!)

     

    la goutte d'eau: trempez l 'extrémité de vos doigts dans l 'eau et d'un geste ample et sec de la main, projetez quelques gouttes sur la cible féline. Celle ci devrait bondir et filer (votre chat aime l'eau? si si ca existe, ben dommage pour vous cette technique ne servira a rien!)

     

    comme maman: comme dit plus haut, agissez comme le ferait sa mère. Approchez le doucement en attirant son attention, de manière a ne pas le surprendre, puis attrapez le doucement en le maintenant par la peau du cou. Bien saisi il ne devrait pas se débattre. Posez le ailleurs, vers un jouet par exemple pour changer sa cible de divertissement.

     

    Pour que tout cela marche bien, il faut également apporter des stimuli positifs lorsque votre chat est la ou il devrait etre en train de faire ce qu'il devrait faire. Dans ces cas la, n'hésitez pas a lui faire comprendre que c'est un chat très mignon et très sage en lui gratouillant le menton ou en lui donnant une petite friandise.

     

    CONCLUSION

     

    Pour finir, il est important de beaucoup observer le comportement du chat pour arriver a soi meme le comprendre et arriver a vivre en parfaite harmonie avec lui. Il faut pour cela lui ressembler et être plus sournois que lui pour arriver a avoir le dernier mot... exemple votre chat n 'a pas envie de caresses et fait sa tete des mauvais jours quand vous l 'approchez, faites de meme quand il viendra vous réclamer des calins une heure plus tard, repoussez le. le principe du "tu m'aimes je t'aime, tu ne m'aimes pas,je ne t'aime pas"marche en général très bien avec le chat... une fois que vous vous comprendrez mutuellement vous pourrez partager des moments forts agréables et meme établir une forte complicité avec votre petit compagnon. Si vous n êtes pas en mesure de comprendre ou d'accepter le côté indépendant du chat, choisissez plutôt un autre compagnon!


    5 commentaires
  • à l'occasion de l 'exposition internationale de tarbes le week end du 18 Mai 2008, la partie "sud" de la team sib's and cat's a pu se réunir... un week end attendu pendant près d 'un an avec impatience qui a eu son lot de joies et d 'émotions!!! en avant première je vous mets une petite vidéo d'introduction du week end en l 'attente d'un résumé complet... plus de 1400 photos réalisées, autant vous dire que l 'évènement a été mitraillé comme il se doit par 5 appareils photos! le résumé texte et plus de photos très bientot je l espère pour votre plus grand plaisir, c'est pas tous les jours qu'on réunit cinq membres et 7 huskies... en espérant qu'au prochain coup on sera encore plus nombreux et qu'on pourra un jour s'organiser une rencontre entre tous les membres du forum...

     

     

     

    VENDREDI 16 MAI 2008



    Après plusieurs heures de route depuis le gard, voila enfin ma crapouille qui arrive a la maison... Grosses retrouvailles entre Bongo et Loup avec un comportement pour le moins inattendu... ces deux la visiblement ont envie de se faire la guerre pour se disputer Come 'on arrivé courant d'année dernière chez crapouille... une vraie catastrophe... ces deux la aussi fiers l'un que l'autre n'ont pas arretés de se chicaner... entre loup et come 'on ca se passe mieux, mais come'on n 'apprécie pas quand loup chicane bongo... nous sommes donc obligés de veiller au grain afin que ces deux la ne se battent pas... nous avons du les séparer plusieurs fois d'ailleurs pendant le week end... quel dommage eux deux qui s'étaient si bien entendus l 'année dernière... mais bon c'est qu'ils ont grandit et pris du caractère ces deux monstres, espérons que ca se passera mieux quand ils auront acquéris la sagesse! lol... voila un petit résumé de la première soirée...

     

    SAMEDI 17 MAI 2008

     

    Matinée assez mouvementée avec un loup et un bongo qui ne cessent de se chercher des noises, quels nigauds ces deux la... en fin d 'après midi, voila que mounette et guilhem font leur arrivée avec maya, ainsi que audrey, cédric et miss comète!!! au programme, jeux avec les loulous au jardin, apéro, et petit barbecue préparé sous la flotte ! mdr

    un moment très sympa malgré la fraicheur et l'humidité!

     

     

     


    1 commentaire
  • INTRODUCTION

     

    Pour éduquer et dresser un husky sibérien, il faut profiter de la brève période durant laquelle son indépendance n'est pas complétement consolidée. Ce programme de base education dressage devra se faire, durant les premiers 4 mois de sa vie pour être réellement efficace (école du chiot par exemple...)

     

    Il ne faut jamais considérer un apprentissage comme acquis chez le husky... son coté têtu et indépendant peut nous jouer parfois des tours...il n obéit pas aveuglément (si l ordre donné est en opposition avec ses idées personnelles ) et il cherchera a remettre à certaines périodes ou au moindre relachement de votre part votre place de "chef de meute"...  il pourra très bien s'assoir gentiment ou revenir quand on l 'appelle un jour, pour nous faire plaisir, et le lendemain n'en faire qu'à sa tete... l 'éducation du husky sibérien demande donc rigueur,fermeté et patience... et doit etre basé sur une technique de renforcement positif (chaque fois qu'il fait quelque chose de bien) /négatif (chaque fois qu'il fait quelque chose de mal)... toutefois, ne vous avisez pas de lever la main sur votre husky, cela ne ferait qu'empirer les choses, votre husky vous aime passionnément, donc la meilleure punition que vous pourrez lui infliger sera lui faire comprendre votre mécontetement puis l ignorer si son comportement est indésirable...

     

    le chiot ne met pas longtemps à décider qui, dans la famille représente l' adulte guide et qui n 'a aucune autorité. Chacun de nos comportements est évalué et fiché au moment précis ou le chiot entre dans la maison...

    voila les règles fondamentales pour devenir un bon "chef de meute"aux yeux de votre (vos) petits protégés:

     

    donner toujours des ordres clairs et décidés, auxquels il est impossible de désobéir (si on désobéit on est inévitablement punit... renforcement négatif)

     

    etre absolument cohérent: on ne permet pas demain ce qu'on a interdit la veille

     

    rester toujours calme et patient

     

    ne pas jouer avec votre chiot ou le caresser selon ses désirs, mais selon les votres... un husky venant réclamer le jeu ou étant insistant doit etre ignorer, c'est au chef de meute à décider des moments de calins ou de jeu (cela peut paraitre cruel, mais vous évitera de nombreux problèmes comme notamment l 'hyper attachement ou les angoisses de séparations)

     

    avoir une autorité absolue sur la nourriture (le chef de meute peut la  concéder ou la retirer quand il le souhaite)

     

    etre un guide fiable dans les moments de peur et de crise.

     

    la personne qui parle au chien de manière peu compréhensible, en changeant de mots et de ton pour demander les memes choses; parle au chien d'une voix mielleuse au lieu d'etre clair et précis; laisse parfois passer une bétise, et d'autres fois (parfois pour la meme betise) se fache tout rouge; se laisse soumettre par le chien dans le jeu ou joue chaque fois que le chien le demande; est contraint d 'utiliser la force pour dominer le chien; perd souvent patience; obéit a toutes les demandes du chiot... n'est plus reconnu comme chef de meute, ni comme supérieur hierarchique. Il n'est donc certainement pas obéi, mais souvent contesté.

     

     

    quelques mises en garde...

     

    Attention bien que le husky ne doive pas obligatoirement vivre sous des températures polaires, le stress du dressage conjugué a la chaleur d'une journée pourrait le rendre nerveux et en conséquence ralentir ses progrès. Le dressage du chiot et ensuite du jeune chien peut être effectué à n importe quel heure de la journée en hiver ou sur des journées nuageuses, mais en plein été il faut se limiter aux premières heures du matin ou au début de soirée (ces conseils sont valables également pour les entrainements au sports canins, un chien d 'attelage ne devra pas travailler si la température externe excèle les 12°c)

     

    De plus, pour ce qui est des ordres "pas bougé", du "rappel", et de la "marche sans laisse" il ne faut pas se fier aveuglément a un husky... un "appel a la forêt" soudain (eventuelle proie qui passe, odeur attirante...) peut toujours brisé le rêve d'un chien parfaitement dressé. il ne faut donc utiliser ces ordres que dans des conditions sures et avec beaucoup de précautions. Si l on se trouve dans un environnement dangereux il est prudent de laisser son chien attaché, un accident est vite arrivé et mieux faut prévenir que guérir!

     

    LE "NON!"

     

    le "non!" et le "jamais!" sont les deux premiers ordres que le chiot doit connaitre et qui serviront tout au long de son éducation. On peut accompagner ces ordres d 'un geste de la main. le premier doit être utilisé pour arrêter une action indésirable à cet instant, mais qui peut être permise a d'autres occasions. Le second doit être utilisé (sur un ton encore plus péremptoire) pour les actions réellement tabous, celles que le chien ne peut absolument jamais accomplir...

     

    le chiot husky dispose d'armes fatales pour faire capituler ses compagnons humains: ses trois favorites sont  le regard de "pauvre victime", les soupirs venant du plus profond de l 'âme, et les "discours interminables" par lesquels il tente de convaincre l' homme de le laisser faire ce qu'il veut... un seul mot d ordre: "ne cédez pas", il faut rester cohérent et quand on dit "non" c'est "non"!... rappelez vous que le chiot vous met a l 'épreuve...

     

    le ton sec du "non" et le geste de dénégation de la main qui l 'accompagne doivent être reçus rapidement par le chiot. les premières fois, on peut leur ajouter le fait de saisir le chiot au collet et de le secouer (attention pas comme un prunier!), geste que le chiot connait bien car c'est de cette façon que la mère gronde ses petits. Si le chiot se met sur le dos, ventre en l 'air, il s'agit d'un signe de reddition qui veut dire "j' ai compris, c'est toi qui a raison" le maître doit donc abandonner toute action punitive (continuer pour le chiot serait incompréhensible)...

     

    UN ACCUEIL DES MAITRES ET DES VISITEURS DECENT

     

    Lune des premières choses que le chiot doit apprendre est la façon correcte d'accueillir son maitre. S'il prend l 'habitude de vous sauter dessus, il la conservera a l 'age adulte non seulement envers vous mais envers n'importe quelle personne qu'il sera content de voir et un chien de 25kg qui met ses pattes sur vos épaules est un peu plus désagréable qu'un chiot qui s'appuie tendrement sur vos cuisses. En sautant, le chiot essaie d'atteindre votre visage, pour l 'éviter il suffit de s'agenouiller et d'amener votre visage à sa hauteur pour lui permettre d'exprimer toute son affection.

     

    lorsque le chiot persiste à nous sauter dessus pour nous accueillir ou a un moment ou l'on ne s y attend pas, on peut accompagner le "non!" d'un soulèvement du genou ou du pied si le chiot est très petit et l'interposer entre nous et lui... il ne faut pas le frapper, mais juste l'empecher d'obtenir le contact physique qu'il recherche et que nous ne souhaitons pas a ce moment la. tout de suite après on se baisse pour le caresser et lui faire comprendre que nous sommes contents de le voir.

     

     

    L' ORDRE ASSIS

     

    La position assise est naturelle pour le chien, qui la prend spontanément plusieurs fois par jour... c'est donc l ordre le plus évident a lui inculquer!!! On commence par lui dire"assis" à chaque fois qu'on s'apercevra qu'il est en train de s'asseoir: de cette façon le chiot commençera à associer l'ordre a la position. Après quelques temps, on passera à l'apprentissage proprement dit. Pour cela on place une main sur son postérieur et on l'accompagne dans la position qu'il doit prendre en lui montrant une friandise que l'on tient dans l 'autre main, tout en lui donnant l ordre "assis". Dès que le chiot a pris la position souhaitée, on le récompense et on le félicite. Il faut recommencer l exercice deux à quatre fois par jour jusqu'à ce que le chiot prenne la position tout seul.

     

     

    L ORDRE COUCHE

     

    Il existe différentes méthodes pour apprendre l'ordre "couché". Avec le chiot le moins contraignant et le plus conseillé consiste a mettre le chien en position assise, puis a lui montrer une friandise que l'on baisse lentement vers le sol tandis qu'avec l 'autre main on maintient son postérieur en place (il ne faut pas appuyer mais juste le maintenir dans la position où il se trouve). c'est alors qu'on donne l'ordre "couché".Le chiot baissera la tête pour suivre la main qui tient la friandise et ne pouvant lever les fesses grace a la pression que vous y exercez, il finira automatiquement par allonger les pattes avant et se coucher...si tel n 'est pas le cas et qu'il se débat pour se relever remettez le à sa place avec un NON ferme...

     

     

    L ORDRE PAS BOUGE

     

    Lorsque le chiot saura bien exécuter les ordres "assis" et "couché" on pourra lui apprendre l 'ordre "pas bougé"!. il faut pour cela le placer dans la position que l 'on préfère (assis ou couché), tendre une main devant son museau et lui donner l 'ordre "pas bougé!" avant de faire un pas en arrière. Le chiot essayera de nous suivre, mais nous l 'arrêterons en lui disant d'un ton sec "non pas bougé!". Lorsque le chiot commencera a comprendre qu'il faut rester immobile, ne serait ce que quelques secondes, il faudra le féliciter copieusement.Durant les leçons suivantes, au fur et à mesure que le chien comprendra ce que l'on attend de lui, on s'éloignera de quatre a cinq pas maximum, et on le laissera en position 30 secondes maximum. Il faudra alterner les positions assis et couché. Cet exercice est difficile pour le chiot, il faut donc de la patience et y aller progressivement. On peut recommencer l 'exercice une a deux fois par jour.

     

     

    LA CONDUITE EN LAISSE

     

    pour apprendre a un chiot a ne pas tirer sur la laisse, on le caresse et le félicite lorsqu'il marche a nos cotés; s 'il bondit en avant il faut par contre lui dire un non! sec en tirant d'un coup sec sur la laisse. un jeune chiot apprendra vite a ne pas nous trainer sur la route... toutefois cet apprentissage n est pas évident à perpétuer dans le temps avec un husky, particulièrement si ce dernier en grandissant est entrainé en canicross, canivtt, traineau, kart ou autre sport qui fera ressortir son "will to go" (littéralement aller de l' avant). on recommande donc dès l 'age de 4 mois d'utiliser pour les balades un collier semi étrangleur (en nylon ou chainette) , qui calmera vite ses ardeurs s'il a tendance a vouloir tirer... il faudra par la suite arriver à  lui faire distinguer les entrainements des balades... pour cela, habituez vous a  utiliser le harnais de trait pour les entrainements, meme s'il s' agit de simples entrainements aux directions... si vous souhaitez une simple balade ou votre husky devra marcher au pied, ou si vous l 'entrainez aux allures en vue d'une exposition, repasser lui le collier semi étrangleur qui devrait le rappeler a l ordre si l'envie lui en prend de tirer...pour les cas vraiment difficiles, il est possible de mettre un collier étrangleur proprement dit a partir de l 'age de six mois... meme si votre husky acquiert bien la marche au pied, il faudra continuellement lui faire faire de petits exercices afin qu'il conserve cette bonne attitude lors des balades et le féliciter s'il agit correctement...

     

    LE RAPPEL

     

    Le rappel est un exercice très important que le chiot doit apprendre  a effectuer le plus tôt possible. Comme il est fondamental que le chiot obeisse au rappel, les premiers exercices devront être effectués a la longe ou avec une laisse longue. Avant toute chose le chiot devra connaitre tout d'abord son nom ce qui s obtient en l 'appelant alors qu'il est déja en train de venir a nous. Une fois que le chien connait son nom, il faut procéder ainsi:

    tenir la laisse détendue, sans exercer aucune traction

    appeler le chiot dans l'ordre suivant: "nom-viens" sur un ton joyeux et affectueux mais aussi décidé.

     

    l'exercice du rappel doit etre effectué deux à quatre fois par jour. répondre au rappel doit etre a chaque fois une source de joie pour le chiot, qui ne devra jamais etre puni s'il tarde a répondre: l'arrivée vers son maitre doit toujours être gratifiante. S'il n obéit pas on pourra toujours tirer légèrement sur la laisse pour attirer son attention, mais a son arrivée il faudra toujours que des caresses et des louanges l 'attendent. Ce n'est que lorsqu'on obtiendra une réponse impeccable au rappel qu'on pourra effectuer l 'exercice avec le chiot en liberté mais toujours dans des lieux sûrs, sans danger ni distraction...

     

    il faut savoir que certaines personnes ne lachent jamais leur husky, il est reconnu pour avoir un instinct naturel à aimer les grands espaces et à laisser son côté libre et indépendant prendre le dessus... il est donc très important de rester extremement vigilants si l 'on prend la décision d'avoir son husky en liberté... dès que vous le lacherez il aura tendance a partir vite et très loin, et à ne pas rester dans un petit périmètre autour du maitre comme certaines autres races... ne paniquer surtout pas et ne lui courez pas après...appelez le avec entrain, s il n écoute pas cachez vous ou tournez les talons il reviendra tôt ou tard... s'il met longtemps a revenir et même si vous prenez peur ne le punissez surtout pas à son retour... bien au contraire félicitez le d etre enfin revenu et montrer votre joie à le voir revenir vers vous...


    votre commentaire